Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un tout grand merci au Gardien

22 Mars 2017 , Rédigé par Baratzanthatul

J'ai failli intituler ce billet "Je hais Morikun" mais je me suis dit que c'était quand même pas très sympa. Pour savoir pourquoi, il vous faudra néanmoins attendre la fin de l'article :-).

A l'occasion des 600 000 visites (méritées) de son blog, Morikun avait organisé un concours avec un thème très simple: faites un socle représentant votre vision du temple. Ma participation était la suivante:

Le gardien ayant eu recourt de nombreuses fois à un bolter lourd chargé de bolts au napalm, une des pièces de temple doit donc être une armurerie. J'ai choisi de la placer dans la cave du temple.

A défaut de sabre japonais, le gardien peut manier une épée à deux mains. Les étagères sont également pleines de bolts auto-propulsés au napalm (la dernière innovation en matière de bolts). Le mythique bolter lourd n'est pas représenté mais l'explication se trouve dans le haïku suivant:
Mon repos prend fin
Par le souhait du gardien
Un déluge de feu

Cette participation me valu une 27ème place (sur 48 participants) totalement inespérée et que je ne m'explique toujours pas...

 

Mais ce n'est pas tout. Alors que le décompte du concours affichait moins de 9 heures restantes, mini-Baratzanthatul Ier (11 ans) et mini-Baratzanthatul IIème (9 ans) ont décidé de participer au concours aussi. Bien que ce soit la première fois qu'ils touchaient un pinceau (hors cadre scolaire), ils n'ont absolument pas eu peur d'affronter les illustres noms qui avaient déjà rejoint la lutte. Et je tiens à préciser que je ne les ai forcés en rien.

Je leur ai donc donné à chacun un socle rond de 30 mm. J'avoue que je les ai aidés mais uniquement lorsqu'il y avait un risque de perdre un doigt ou de se retrouver avec des doigts collés sur le socle :-). Tout le reste, du concept à la peinture est leur œuvre pleine et entière.

Pour l'ainé, le temple est un lieu où la frontière entre le monde réel et le monde démoniaque est des plus fines. Le gardien, sous ses aspects bienveillants, cache en fait un serviteur du chaos et un invocateur de démons. Il est donc logique de trouver dans le temple tout le nécessaire à l'invocation des hordes du chaos.

Pour le plus jeune, le temple est en fait une citadelle médiévale. Son socle représente un morceau de la salle principale du seigneur des lieux et un escalier menant vers un niveau supérieur.

Grâce à son dallage plus élaboré, le plus jeune terminera juste devant son frère puisqu'ils occupent les 46ème et 47ème places. Venait ensuite la répartition des lots offerts par les généreux sponsors: ma place m'offrait l'avantage de pouvoir puiser deux fois dans les trésors du temple. De plus, suite à la proposition d'Hébus (suivie à l'unanimité par les participants), les 3 enfants participant au concours recevaient chacun deux lots. Ce sont donc 6 lots qui sont arrivés hier à la maison.

Un tout grand merci à Morikun et aux sponsors (Ludikbazar, Happy Games Factory et Customeeple dans le cas présent).

 

Vu l'impressionnant colis reçu, pourquoi vouerais-je une haine particulière à Morikun? C'est simple: suite au concours, les deux mini-Baratzanthatul ont décidé de se lancer à fond dans la grande aventure figurinistique. Du coup, mon antre, seul endroit encore calme de la maison, est maintenant lui aussi envahi par les enfants :-). Soyons clair: j'ai beau "râler", je sais que le concours n'a fait qu'accélérer les choses et je suis très content qu'ils succombent aux sirènes de la figurine.

Puisqu'il faut battre le fer tant qu'il est chaud, toute la famille Baratzanthatul est passée faire un tour à la Painting Crusade qui se tenait les 11 & 12 mars dernier. Même si cette convention est très axée peinture, il y a toujours une vente d'occasion bien fournie. L'ainé est revenu avec un preneur de crânes et un équarisseur de Khorne en métal (à défaut de pouvoir trouver des Orks) tandis que le plus jeune a jeté son dévolu sur une boite de démonettes de Slaanesh. Bref, deux nouveaux adeptes du chaos...

Lire la suite