Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles récents

Out of the box: British 6 pdr anti-tank gun and Loyd Carrier TOW

24 Juillet 2017 , Rédigé par Baratzanthatul Publié dans #Out of the box, #Seconde Guerre mondiale

Cet article est le premier d'une nouvelle série de reviews sur ce blog. L'exercice est un peu particulier puisqu'il consiste à analyser un modèle au sortir de la boite sans pour autant en effectuer le montage. Le premier "Out of the box" sera donc consacré à l'ensemble du Loyd Carrier et du canon antichar de 6 livres de chez Plastic Soldier Company.

Historique:

Moins connu que l'Universal Carrier dont il partage la silhouette basse, le Loyd Carrier a été développé dès 1939. Décliné en 5 versions, son usage principal est de tracter les canons antichars (notamment le canon de 6 livres) de l'armée de sa Majesté.

Le canon antichar de 6 livres a été développé à partir de 1938 pour remplacer celui de 2 livres qui commençait à atteindre ses limites. Sa première utilisation se fera en Afrique du Nord en avril 1942 et il prendra rapidement la place de canon antichar de 2 pdr. Il faut noter que les Américains copieront ce canon et le produiront sous la désignation 57 mm gun M1.

 

Le kit:

Le kit se compose deux Loyd Carrier, de deux canons et de 12 figurines de soldats britanniques. Le tout est réparti sur 3 grappes plastiques (chacune étant présente deux fois) et est fourni avec une notice de montage mais sans décals pour les marquages (c'est toujours le cas pour les véhicules de chez PSC).

Le Loyd Carrier est très correctement moulé. Ses dimensions sont globalement correctes à l'échelle 1/72 même s'il semble un petit peu plus étroit que ce qu'il l'était dans la réalité. Le train de roulement, moulé en un bloc est très correct et reflète parfaitement le train réel.

Au niveau des points négatifs, on notera l'absence des arceaux de maintien de la bâche (mais cela semble logique vu qu'il s'agit d'un modèle en "Fast assembling") et les mains du conducteur qui sont moulées avec les commandes (il faudra donc remplacer cette pièce si on veut un véhicule sans chauffeur).

Le canon est fourni avec deux variantes: une avec frein de bouche et l'autre sans. La plupart des photos montrent le canon sans frein de bouche pendant la période 1942-45 (tant du côté britannique qu'américain). Le défaut majeur de la grappe se situe au niveau des roues. Une paire de roues étant sensée représenter les pneumatiques anglais et l'autre les américains. Sauf que les pneus anglais ne sont pas corrects du tout! On notera toute fois la grande disponibilité de rabiots (obus, douilles, caisses à munitions) pour créer facilement des dioramas.

Attention: Si c'est la version américaine qui est choisie, le canon est 1 mm trop court (car le canon américain faisait 50 calibres contre 43 pour la version anglaise).

Les figurines sont correctement moulées même si le fait qu'elles soient de profil fait perdre un certain nombre de détails (notamment au niveau du ventre). Leur gabarit "costaud" risque toutefois de les rendre peu compatibles avec d'autres marques comme Revell ou Italeri.

 

Concernant la notice de montage, elle est très claire pour le Loyd Carrier même si les pièces ne sont pas numérotées. Par contre, pour le canon, il faut se contenter d'une photo de la grappe (fausse en plus) et donc se baser sur sa documentation pour faire un montage correct.

 

Modèle acheté d'occasion sur fonds propres

Lire la suite

Une armée en 2 mois? Un projet d'Eskice

30 Mai 2017 , Rédigé par Baratzanthatul

Si cela fait deux mois que je n'ai rien posté ici, c'est que j'officie à titre temporaire (jusqu'au 15 juin) sur le blog du Défi Ludhibelliste dont je ferais le débriefing à la fin du défi.

Ce petit billet pour relayer le projet lancé par Eskice sur son blog (et sur sa chaine youtube)

Le but? Se construire une armée jouable de l'achat à la peinture sur les deux mois d'été (juillet-août). Son choix s'est porté sur une armée au 1/72 (des russes époque 1er Empire) et une armée 28 mm (des fallschirmjägers pour Bolt Action).

 

J'hésite à rejoindre l'aventure car, d'une part, je pense faire une petite pause après le rythme soutenu du défi ludhibelliste et, d'autre part, je sais que je ne toucherais pas à un pinceau pendant 3 semaines environ durant la période du projet.

Si toutefois je devais rejoindre le projet, j'y ajouterais mes propres contraintes:

1) L'armée serait au 1/72 pour Blitzkrieg

2) Pas d'achats supplémentaires. Contrairement à Eskice, j'ai plusieurs dizaines de boites de figs au 1/72 qui dorment dans les armoires et j'ai suffisamment de blindés pour équiper tous les belligérants de la seconde guerre mondiale.

Allemands, Américains, Britanniques, Français, Russes, Partisans, ... Mon stock pour Blitzkrieg est quasi infini.

Lire la suite

Un tout grand merci au Gardien

22 Mars 2017 , Rédigé par Baratzanthatul

J'ai failli intituler ce billet "Je hais Morikun" mais je me suis dit que c'était quand même pas très sympa. Pour savoir pourquoi, il vous faudra néanmoins attendre la fin de l'article :-).

A l'occasion des 600 000 visites (méritées) de son blog, Morikun avait organisé un concours avec un thème très simple: faites un socle représentant votre vision du temple. Ma participation était la suivante:

Le gardien ayant eu recourt de nombreuses fois à un bolter lourd chargé de bolts au napalm, une des pièces de temple doit donc être une armurerie. J'ai choisi de la placer dans la cave du temple.

A défaut de sabre japonais, le gardien peut manier une épée à deux mains. Les étagères sont également pleines de bolts auto-propulsés au napalm (la dernière innovation en matière de bolts). Le mythique bolter lourd n'est pas représenté mais l'explication se trouve dans le haïku suivant:
Mon repos prend fin
Par le souhait du gardien
Un déluge de feu

Cette participation me valu une 27ème place (sur 48 participants) totalement inespérée et que je ne m'explique toujours pas...

 

Mais ce n'est pas tout. Alors que le décompte du concours affichait moins de 9 heures restantes, mini-Baratzanthatul Ier (11 ans) et mini-Baratzanthatul IIème (9 ans) ont décidé de participer au concours aussi. Bien que ce soit la première fois qu'ils touchaient un pinceau (hors cadre scolaire), ils n'ont absolument pas eu peur d'affronter les illustres noms qui avaient déjà rejoint la lutte. Et je tiens à préciser que je ne les ai forcés en rien.

Je leur ai donc donné à chacun un socle rond de 30 mm. J'avoue que je les ai aidés mais uniquement lorsqu'il y avait un risque de perdre un doigt ou de se retrouver avec des doigts collés sur le socle :-). Tout le reste, du concept à la peinture est leur œuvre pleine et entière.

Pour l'ainé, le temple est un lieu où la frontière entre le monde réel et le monde démoniaque est des plus fines. Le gardien, sous ses aspects bienveillants, cache en fait un serviteur du chaos et un invocateur de démons. Il est donc logique de trouver dans le temple tout le nécessaire à l'invocation des hordes du chaos.

Pour le plus jeune, le temple est en fait une citadelle médiévale. Son socle représente un morceau de la salle principale du seigneur des lieux et un escalier menant vers un niveau supérieur.

Grâce à son dallage plus élaboré, le plus jeune terminera juste devant son frère puisqu'ils occupent les 46ème et 47ème places. Venait ensuite la répartition des lots offerts par les généreux sponsors: ma place m'offrait l'avantage de pouvoir puiser deux fois dans les trésors du temple. De plus, suite à la proposition d'Hébus (suivie à l'unanimité par les participants), les 3 enfants participant au concours recevaient chacun deux lots. Ce sont donc 6 lots qui sont arrivés hier à la maison.

Un tout grand merci à Morikun et aux sponsors (Ludikbazar, Happy Games Factory et Customeeple dans le cas présent).

 

Vu l'impressionnant colis reçu, pourquoi vouerais-je une haine particulière à Morikun? C'est simple: suite au concours, les deux mini-Baratzanthatul ont décidé de se lancer à fond dans la grande aventure figurinistique. Du coup, mon antre, seul endroit encore calme de la maison, est maintenant lui aussi envahi par les enfants :-). Soyons clair: j'ai beau "râler", je sais que le concours n'a fait qu'accélérer les choses et je suis très content qu'ils succombent aux sirènes de la figurine.

Puisqu'il faut battre le fer tant qu'il est chaud, toute la famille Baratzanthatul est passée faire un tour à la Painting Crusade qui se tenait les 11 & 12 mars dernier. Même si cette convention est très axée peinture, il y a toujours une vente d'occasion bien fournie. L'ainé est revenu avec un preneur de crânes et un équarisseur de Khorne en métal (à défaut de pouvoir trouver des Orks) tandis que le plus jeune a jeté son dévolu sur une boite de démonettes de Slaanesh. Bref, deux nouveaux adeptes du chaos...

Lire la suite

La fin de Numénor

21 Février 2017 , Rédigé par Baratzanthatul Publié dans #Seigneur des Anneaux

Dans cet article, je ne vais pas vous parler de la mythique ile de Numénor (qui disparait, engloutie par les flots, durant le Second Age) mais bien de la fin de la peinture d'une de mes armées pour le Seigneur des Anneaux.

Avec la peinture de 6 archers et d'autant de lanciers, c'est une de mes plus anciennes armées qui vient d'être terminée. En effet, les 4 premiers guerriers que j'ai eu datent du n°2 de la collection des Editions Atlas (fin 2002) et qui étaient vendus avec 8 Elfes. Depuis, la collection s'est fortement agrandie puisque je peux aligner:

- Elendil et Isildur (y compris ceux du diorama fourni avec Sauron)

- 2 rois des hommes

- 72 guerriers avec épée et bouclier

- 15 guerriers avec arc

- 12 guerriers avec lance et bouclier

A noter que, bien que GW les appelle Hommes de Numénor, il s'agit en fait de Gondoriens en "uniforme" du Second Age.

Avec ses 103 figurines, je considère cette armée comme terminée. Toutefois, afin de satisfaire ma collectionite, j'espère que les deux modèles de rois des hommes qu'il me manque rejoindront un jour cette armée.

La prochaine armée qui devrait être finie est celle de la Moria. Mais le travail à fournir est plus conséquent puisqu'il me reste pas loin de 50 figurines à peindre dont 2 trolls et un dragon...

Lire la suite

Sd. Kfz. 9 FAMO

19 Janvier 2017 , Rédigé par Baratzanthatul Publié dans #Seconde Guerre mondiale

Aujourd'hui, un article un peu en retard sur deux modèles terminés fin 2016.

Historique:

Lorsque l’armée allemande entame son processus de modernisation, une classe complète de véhicules sera destinée au rôle de tracteur d’artillerie et de dépannage. Il s’agit de la classe des Sd. Kfz. 6 à 11.

Le développement du plus lourd d’entre eux, le Sd. Kfz. 9, commence en 1935 dans les bureaux de la Fahrzeug-und-Motorwerke GmbH (FAMO, en abrégé). Dès le départ, ce semi-chenillé est conçu à la fois comme un tracteur d’artillerie pour les pièces de 240 et 350 mm et comme suppléant au Sd. Kfz. 8 pour la traction des remorques de dépannage Sd. Ah. 115 et Sd. Ah. 116.

Ce monstre de plus de 8 m de long et de 18 t en ordre de marche et sans équivalent chez les alliés est parfaitement adapté à sa tâche jusqu’à l’apparition des chars allemands les plus lourds (Panther, Tiger I et II). Il faudra alors grouper entre un et trois FAMO pour dépanner un seul char. Certains semi-chenillés se verront également ajouter une bêche d’ancrage afin d’augmenter les capacités de traction du véhicule.

 

Au niveau des variantes, deux variantes de dépannage sont à noter:

  • Une première version équipée d'une petite grue de 3 tonnes installée directement dans le coffre arrière du véhicule. Toutefois, cette grue est limitée dans les déplacements par les ridelles de la caisse. Afin de résoudre ce problème, une deuxième version, appelée Sd. Kfz 9/1, est développée. La caisse arrière est déposée afin d'installer à la place une grue Bilstein de 6 tonnes de capacité de levage.
  • Une variante de manutention lourde avec une grue de 10 tonnes (Sd Kfz 9/2) a été réalisée sur une caisse rallongée.

Enfin, une version blindée et porteuse d’un canon de 88 mm a aussi vu le jour.

 

Les modèles:

Le véhicule présenté sur l’image appartient à la 11. Panzer Division en octobre 1941 en Russie. Il s’agit d’un modèle de chez Revell. Comme toujours, le modèle se monte sans difficultés.

Afin de remplir la caisse arrière fort vide (Revell n'a prévu qu'une barre de remorquage), j’ai acheté un kit de détaillage supplémentaire. J’ai utilisé le kit FAMO accessories set de chez Black Dog. Les toiles pour les portières viennent du kit FAMO Traupalin de chez Wespe Models.

Le véhicule présenté sur l’image appartient à la Panzer-Lehr-Division en 1944 en Normandie. Il s’agit d’un modèle de chez Revell. Les fournitures dans la caisse proviennent de rabiots divers. Les arceaux ont été fait en corde de guitare (en utilisant le gabarit fourni dans le FAMO de chez Trumpeter). Les figurines et les fusils viennent de chez Preiser.

 

Lire la suite

Voeux 2017

3 Janvier 2017 , Rédigé par Baratzanthatul

Je commence cette année par souhaiter à tous ceux qui me lisent une excellente année 2017. Que cette année nouvelle vous apporte tous ce que vous souhaitez, que votre stock de figurines diminue (ou pas) et que vos jets de dés soient chanceux.

Tout comme Morikun (et d'autres), je me dois de réduire mon stock avant de continuer à acheter. En effet, le stock est constitué de:

- Plus de 350 modèles au 1/72 non montés

- Une caisse à bananes remplie de boites de figurines 1/72 (essentiellement pour jouer à Blitzkrieg)

- Plus de 1400 figurines en 28 mm (dont 80% de SDA, 15% de 40K et 5% d'autres) à peindre

Je ne peux pas prendre une résolution aussi stricte que celle de Morikun. Si non, je n'achète plus rien pendant les 20 prochaines années et je craquerai bien avant ça :-D

Ma résolution est donc la suivante: Je ne peux acheter que le nombre de modèles réduits (ou figurines 28 mm) peints moins le nombre de mois écoulés dans l'année (*2 pour les figurines).

Cela me permettra dans le pire scénario de faire baisser les stocks de 12 modèles réduits (ou 24 figurines 28 mm) d'ici la fin de l'année. Cette résolution ne s'applique pas aux boites de figs 1/72 (il m'arrive d'acheter une boite complète juste pour avoir les quelques figs nécessaires pour compléter une compagnie à Blitzkrieg), ni aux kits de détaillage/upgrade, ni aux décors (qui sont quasi tous montés).

Pour ne pas perdre de vue la résolution, un nouvel encart a fait son apparition sur le côté du blog avec un compteur du travail accompli et des achats effectués.

Lire la suite

Ki-100 et starter truck

12 Décembre 2016 , Rédigé par Baratzanthatul Publié dans #Seconde Guerre mondiale

Après plus d’un an et demi de silence et des tas de changements bénéfiques mais qui n’ont pas leur place ici, me voilà de retour au hobby. J’espère que cette renaissance du blog ne sera pas un soubresaut avant sa fin définitive. Mais ça, seul l’avenir le dira…

 

Deux nouveautés lors de cette renaissance:

1) Ayant maintenant un pièce entière dédiée au hobby, je n’ai plus d’excuses pour ne pas mettre en scène les modèles et les figurines avant de les prendre en photo.

2) Au niveau contenu, je vais essayer de faire des articles un peu plus longs et plus fouillés que «j’ai peint ceci le mois passé». De plus, pour les modèles au 1/72, j’ai envie de montrer autre chose que les traditionnels chars (sauf dans des version peu courantes). Au revoir donc, T-34, Panzer IV, Panther, Tiger, Churchill et autres Shermans (enfin peut-être pas pour longtemps pour le Sherman)

 

Premières "victimes" de ces nouveautés: un starter truck Toyota et un Ki-100 japonais.

Comme son nom l’indique, le starter truck était utilisé pour démarrer les moteurs sur les terrains d’aviation. Basé sur le Toyota GB, le Toyota KC est une variante simplifiée (caisse en bois, moins de courbes dans la carrosserie, train arrière simple, habitacle spartiate, …) pour la production en temps de guerre Cette version entre en production à partir de 1943.

 

Le modèle vient de chez Hasegawa et est vendu comme un starter truck Toyota GB (alors que le modèle dans la boite est bien la version KC). Il est accompagné d'un petit chariot porte-bombes.

 

 

Le Kawasaki Ki-100 Goshikisen, est une réalisation hybride entrée en service sur la fin de la guerre (février – août 1945) au Japon. La cellule de l’avion est identique à celle du Ki-61 alors que le moteur vient de la firme Mitsubishi. Excellent chasseur grâce à son poids plume et son armement puissant mais mis dans les mains de jeunes pilotes inexpérimentés, il n’aura aucune influence sur la fin du conflit dans le Pacifique.

 

Le modèle vient de chez Aoshima.

 

Les deux véhicules présentés sur l’image appartiennent à des unités non précisées de l’armée japonaise.

Lire la suite

APOLIS: Semaine 8

9 Juin 2015 , Rédigé par Baratzanthatul

Après mes vacances, il est temps de reprendre les pinceaux. Je continue donc les figurines de Cyclades. Cette fois, c'est Méduse qui est finie. A venir prochainement: Midas, Ulysse et Achille.

APOLIS: Semaine 8
Lire la suite

APOLIS: Semaine 4

11 Mai 2015 , Rédigé par Baratzanthatul

Ce n'est pas parce que je n'ai rien posté pendant 15 jours que je suis resté inactif pour l'APOLIS. Après le Kraken, 4 autres figurines ont été terminées: Persée, Hector, le Cerbère et le Minotaure. Les autres figs de Cyclades avancent correctement (même si la date de livraison de la commande a dû être quelque peu repoussée).

APOLIS: Semaine 4
Lire la suite

APOLIS: Semaine 1

22 Avril 2015 , Rédigé par Baratzanthatul Publié dans #Jeux de plateau, #APO

Voici la mise à jour pour l'APOLIS initiée par Rafpark. J'ai fini l'assemblage des figs Okko et j'ai un peu avancé sur les figs Cyclades. Puisqu'il était bien entamé, j'ai fini le kraken.

 

Il va falloir que j'accélère le rythme si je veux pouvoir tenir les délais...

APOLIS: Semaine 1
Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>