Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #seconde guerre mondiale tag

Out of the box: British 6 pdr anti-tank gun and Loyd Carrier TOW

24 Juillet 2017 , Rédigé par Baratzanthatul Publié dans #Out of the box, #Seconde Guerre mondiale

Cet article est le premier d'une nouvelle série de reviews sur ce blog. L'exercice est un peu particulier puisqu'il consiste à analyser un modèle au sortir de la boite sans pour autant en effectuer le montage. Le premier "Out of the box" sera donc consacré à l'ensemble du Loyd Carrier et du canon antichar de 6 livres de chez Plastic Soldier Company.

Historique:

Moins connu que l'Universal Carrier dont il partage la silhouette basse, le Loyd Carrier a été développé dès 1939. Décliné en 5 versions, son usage principal est de tracter les canons antichars (notamment le canon de 6 livres) de l'armée de sa Majesté.

Le canon antichar de 6 livres a été développé à partir de 1938 pour remplacer celui de 2 livres qui commençait à atteindre ses limites. Sa première utilisation se fera en Afrique du Nord en avril 1942 et il prendra rapidement la place de canon antichar de 2 pdr. Il faut noter que les Américains copieront ce canon et le produiront sous la désignation 57 mm gun M1.

 

Le kit:

Le kit se compose deux Loyd Carrier, de deux canons et de 12 figurines de soldats britanniques. Le tout est réparti sur 3 grappes plastiques (chacune étant présente deux fois) et est fourni avec une notice de montage mais sans décals pour les marquages (c'est toujours le cas pour les véhicules de chez PSC).

Le Loyd Carrier est très correctement moulé. Ses dimensions sont globalement correctes à l'échelle 1/72 même s'il semble un petit peu plus étroit que ce qu'il l'était dans la réalité. Le train de roulement, moulé en un bloc est très correct et reflète parfaitement le train réel.

Au niveau des points négatifs, on notera l'absence des arceaux de maintien de la bâche (mais cela semble logique vu qu'il s'agit d'un modèle en "Fast assembling") et les mains du conducteur qui sont moulées avec les commandes (il faudra donc remplacer cette pièce si on veut un véhicule sans chauffeur).

Le canon est fourni avec deux variantes: une avec frein de bouche et l'autre sans. La plupart des photos montrent le canon sans frein de bouche pendant la période 1942-45 (tant du côté britannique qu'américain). Le défaut majeur de la grappe se situe au niveau des roues. Une paire de roues étant sensée représenter les pneumatiques anglais et l'autre les américains. Sauf que les pneus anglais ne sont pas corrects du tout! On notera toute fois la grande disponibilité de rabiots (obus, douilles, caisses à munitions) pour créer facilement des dioramas.

Attention: Si c'est la version américaine qui est choisie, le canon est 1 mm trop court (car le canon américain faisait 50 calibres contre 43 pour la version anglaise).

Les figurines sont correctement moulées même si le fait qu'elles soient de profil fait perdre un certain nombre de détails (notamment au niveau du ventre). Leur gabarit "costaud" risque toutefois de les rendre peu compatibles avec d'autres marques comme Revell ou Italeri.

 

Concernant la notice de montage, elle est très claire pour le Loyd Carrier même si les pièces ne sont pas numérotées. Par contre, pour le canon, il faut se contenter d'une photo de la grappe (fausse en plus) et donc se baser sur sa documentation pour faire un montage correct.

 

Modèle acheté d'occasion sur fonds propres

Lire la suite

Sd. Kfz. 9 FAMO

19 Janvier 2017 , Rédigé par Baratzanthatul Publié dans #Seconde Guerre mondiale

Aujourd'hui, un article un peu en retard sur deux modèles terminés fin 2016.

Historique:

Lorsque l’armée allemande entame son processus de modernisation, une classe complète de véhicules sera destinée au rôle de tracteur d’artillerie et de dépannage. Il s’agit de la classe des Sd. Kfz. 6 à 11.

Le développement du plus lourd d’entre eux, le Sd. Kfz. 9, commence en 1935 dans les bureaux de la Fahrzeug-und-Motorwerke GmbH (FAMO, en abrégé). Dès le départ, ce semi-chenillé est conçu à la fois comme un tracteur d’artillerie pour les pièces de 240 et 350 mm et comme suppléant au Sd. Kfz. 8 pour la traction des remorques de dépannage Sd. Ah. 115 et Sd. Ah. 116.

Ce monstre de plus de 8 m de long et de 18 t en ordre de marche et sans équivalent chez les alliés est parfaitement adapté à sa tâche jusqu’à l’apparition des chars allemands les plus lourds (Panther, Tiger I et II). Il faudra alors grouper entre un et trois FAMO pour dépanner un seul char. Certains semi-chenillés se verront également ajouter une bêche d’ancrage afin d’augmenter les capacités de traction du véhicule.

 

Au niveau des variantes, deux variantes de dépannage sont à noter:

  • Une première version équipée d'une petite grue de 3 tonnes installée directement dans le coffre arrière du véhicule. Toutefois, cette grue est limitée dans les déplacements par les ridelles de la caisse. Afin de résoudre ce problème, une deuxième version, appelée Sd. Kfz 9/1, est développée. La caisse arrière est déposée afin d'installer à la place une grue Bilstein de 6 tonnes de capacité de levage.
  • Une variante de manutention lourde avec une grue de 10 tonnes (Sd Kfz 9/2) a été réalisée sur une caisse rallongée.

Enfin, une version blindée et porteuse d’un canon de 88 mm a aussi vu le jour.

 

Les modèles:

Le véhicule présenté sur l’image appartient à la 11. Panzer Division en octobre 1941 en Russie. Il s’agit d’un modèle de chez Revell. Comme toujours, le modèle se monte sans difficultés.

Afin de remplir la caisse arrière fort vide (Revell n'a prévu qu'une barre de remorquage), j’ai acheté un kit de détaillage supplémentaire. J’ai utilisé le kit FAMO accessories set de chez Black Dog. Les toiles pour les portières viennent du kit FAMO Traupalin de chez Wespe Models.

Le véhicule présenté sur l’image appartient à la Panzer-Lehr-Division en 1944 en Normandie. Il s’agit d’un modèle de chez Revell. Les fournitures dans la caisse proviennent de rabiots divers. Les arceaux ont été fait en corde de guitare (en utilisant le gabarit fourni dans le FAMO de chez Trumpeter). Les figurines et les fusils viennent de chez Preiser.

 

Lire la suite

Ki-100 et starter truck

12 Décembre 2016 , Rédigé par Baratzanthatul Publié dans #Seconde Guerre mondiale

Après plus d’un an et demi de silence et des tas de changements bénéfiques mais qui n’ont pas leur place ici, me voilà de retour au hobby. J’espère que cette renaissance du blog ne sera pas un soubresaut avant sa fin définitive. Mais ça, seul l’avenir le dira…

 

Deux nouveautés lors de cette renaissance:

1) Ayant maintenant un pièce entière dédiée au hobby, je n’ai plus d’excuses pour ne pas mettre en scène les modèles et les figurines avant de les prendre en photo.

2) Au niveau contenu, je vais essayer de faire des articles un peu plus longs et plus fouillés que «j’ai peint ceci le mois passé». De plus, pour les modèles au 1/72, j’ai envie de montrer autre chose que les traditionnels chars (sauf dans des version peu courantes). Au revoir donc, T-34, Panzer IV, Panther, Tiger, Churchill et autres Shermans (enfin peut-être pas pour longtemps pour le Sherman)

 

Premières "victimes" de ces nouveautés: un starter truck Toyota et un Ki-100 japonais.

Comme son nom l’indique, le starter truck était utilisé pour démarrer les moteurs sur les terrains d’aviation. Basé sur le Toyota GB, le Toyota KC est une variante simplifiée (caisse en bois, moins de courbes dans la carrosserie, train arrière simple, habitacle spartiate, …) pour la production en temps de guerre Cette version entre en production à partir de 1943.

 

Le modèle vient de chez Hasegawa et est vendu comme un starter truck Toyota GB (alors que le modèle dans la boite est bien la version KC). Il est accompagné d'un petit chariot porte-bombes.

 

 

Le Kawasaki Ki-100 Goshikisen, est une réalisation hybride entrée en service sur la fin de la guerre (février – août 1945) au Japon. La cellule de l’avion est identique à celle du Ki-61 alors que le moteur vient de la firme Mitsubishi. Excellent chasseur grâce à son poids plume et son armement puissant mais mis dans les mains de jeunes pilotes inexpérimentés, il n’aura aucune influence sur la fin du conflit dans le Pacifique.

 

Le modèle vient de chez Aoshima.

 

Les deux véhicules présentés sur l’image appartiennent à des unités non précisées de l’armée japonaise.

Lire la suite

J'ai des goûts de luxe

4 Février 2011 , Rédigé par Baratzanthatul Publié dans #Seconde Guerre mondiale

Comme le dirais une citation trouvée sur le net: "J'ai des goûts de luxe. La preuve: mes amis sont en or.". D'ailleurs, je ne les échangerais pour rien au monde.

Après cette brève introduction toute en louanges, passons à un exercice dont je n'ai pas l'habitude sur ce blog: un Open the box.

Like a citation found on the net says: " I have expensive tastes. The proof: My friends are in gold.". Moreover, I never change them for nothing in the world. After this short introduction filled of praises, an exercise that I don't make commonly: a description at the opening of the box.

 

J'ai reçu en cadeau d'anniversaire (même s'il est passé), la boîte suivante:

I received the following box as birthday present (even if it was some times ago):

HB Dora cover

 

Autant dire que passé la surprise lors du déballage, on en prend plein les yeux. La boîte fait 65*40*15 cm et est pleine à craquer de grappes plastiques soigneusement emballées (plastique, mousse, et carrément boîtes séparées pour certaines pièces!!!). Passons à la revue détaillée.

After the surprise during the unpacking, we have stars in the eyes. The box is 65*40*15 cm and full to bursting of plastic sprues carfully packed (packing plastic, foam, and also sparated box for some pieces!!!). Now the detailling revue.

 

1-72 19051-72 1906Au premier étage:  4 boites contenant les deux énormes poutres principales, le pont principal + les trois planches de photo-découpe + les décals et, enfin, toutes les pièces qui ne rentraient pas sur des grappes dont les contre-poids en acier.

First floor: 4 boxes containing the two major beam, the major deck + three photo-etched parts + decals, and, finnlly, all the pieces that couldn't be on sprues. 

 

1-72 19081-72 1910 Au deuxième étage: Le reste des 60 grappes (certaines étant présentes en 8 exemplaires!) ainsi qu'une nouvelle boîte cartonnée contenant la double voie de présentation de l'engin. Ayant la flemme (et surtout pas l'envie) de tout déballer avant d'attaquer le montage, je vous renvois au site d'IPMS Deutschland (link) pour la vue détaillée des grappes.Enfin, on trouve un livret de 41 pages comme notice de montage ainsi qu'une grande planche couleur pour la peinture.

Second floor: The rest of the 60 sprues (some are in 8 exemplaries!) and a new box containing the double tracks. I send you to the IMPS Deutschland website (link) for the detailling of each sprue. Finally, the 41 pages of instructions and a coulour sheet.

 

Deux petits regrets (mais je suis peut-être trop exigeant):

- le socle de présentation est une section droite de voie alors que le Dora roulait sur une voie courbe. Mais cela devrait pouvoir se réparer avec des boîtes HB82910 du même fabricant.

- Comme dans beaucoup de modèles, aucune figurine n'est prévue. Cela risque de faire un canon un peu vide mais il devrait être possible de puiser chez d'autres fabricants (Preiser me semble une bonne option) ou attendre qu'un fabricant se décide à faire les équipes de manutention nécessaires pour ce monstre.

Two smalls regrets (but maybe I want too much):

- The railways are rectilinear. Now the DORA gun was on a curve track. Maybe it's possible to change that with the reference HB82910.

- There is no figures included. The the gun risks to seem empty.

 

Pour ce qui est du temps nécessaire pour le montage,  je l'estime entre un et deux ans en fonction du temps que je pourrais y consacrer. Donc, il risque de venir souvent faire l'actualité du blog. J'en profite également pour lancer une APO qui mettre ma volonté à rude épreuve:

Concerning the time needed to finish this model, I estimate between one and two years. I take the opportunity to launch a new APO:

34915448.png

Le but de cette APO est de ne pas acheter de nouveaux modèles au 1/72 tant que le DORA n'est pas fini. Les seules exceptions autorisées sont:

- lors des conventions suivantes: Painting Crusade VIII (5 & 6 février), Trolls et Légendes (22 & 23 avril ) et Crisis 2011 (début novembre)

- si la valeur du modèle ou du lot ne dépasse pas 20 % de la valeur neuve (ceci comprennant les frais de port en cas d'achats en ligne)

- pour un modèle rare ou difficilement trouvable/mois qui ne rentrerait pas dans les conditions de la ligne juste au-dessus. Cette restriction est cumulative; c'est à dire que si rien n'est acheté pendant un mois, je peux en acheter deux le mois suivant et vice-versa.

- seuls les modèles complets comptent donc pas les décals, les kits de détaillage ou de conversion, les figurines, ...

The aim is: not buy any 72nd scale models before DORA was finished. Ther are some exceptions:

- during the following conventions: Painting Crusade VIII (5 & 6th February), Trolls et Légendes (22 & 23rd April ) et Crisis 2011 (Novembre)

- If the price is less than 20 % of the price of the new model (including postal charges in case of online purchase)

- for a very unusal model/month if this model doesn't fill in the conditions of the previous line.

- Only complete models are concerned, not decals, conversion kits, figures, ...

 

 

 

Pour éviter de faire des jaloux, je cite quand même les autres cadeaux reçus. Il s'agit de 4 figurines de chez Maow Miniatures (link): le nécromancien, Hello Cathy, Godzi et le monstropot-iron Humbrol.

To avoid remarks from jealous persons, I quote other gifts. It's figures from Maow Miniatures (link).

 

Photos dès que possible/ Pictures as soon as possible

Lire la suite

L'ersatz

28 Janvier 2011 , Rédigé par Baratzanthatul Publié dans #Seconde Guerre mondiale

 

En décembre 1944, l'armée allemande contre-attaque dans les Ardennes. Afin de capturer rapidement et surtout intacts les pont sur la Meuse, l'opération Greif (griffon) est mise sur pied. Cette opération commando menée par les SS d'Otto Skorzeny consiste à équiper des soldats allemands parlant anglais avec des uniformes et du matériel américain de prise afin d'atteindre les effectifs d'une brigade.

Toutefois, ce qui peut être récupéré au près des différentes unités est très loin de suffir. Vient alors l'idée de camoufler du matériel allemand en matériel américain. Ce sera le cas d'au moins un StuG III (à quoi devait-il ressembler? Mystère) mais surtout de 5 Panzer V Panther ausf G. Ceux-ci se verront joindre diverses plaques métalliques de façon à faire correspondre leur silhouette à celle d'un TD M10. Les Allemands vont même pousser le souci du détail jusqu'à copier les marques d'une division américaine. 4 chars sont connus les B-4, B-5, B-7 et B-10 censés appartenir à la  compagnie B du 10th Tank Battalion de la 5th Armoured Division (une division qui n'est d'ailleurs pas dans ce secteur du front!!!).

Au combat, ces ersatz-panther seront rapidement détruit et n'auront finalement que peu d'impact sur la bataille comme tout le reste de la 150. Panzer Brigade.

 

Après cette introduction historique, passons au modèle en lui-même. J'avais un Panther ausf G de chez Revell qui n'avait plus ses décals. Je suis tombé par hasard sur un kit de conversion en résine (link) permettant la transformation en ersatz-panther. Après commande, la conversion fut réalisée et est maintenant terminée. Les décals proviennent du surplus (Shermans Italeri et Revell)


1-72 18861-72 1887

 

Voici deux images.de comparaison avec un TD M10 à la même échelle qui est aussi en cours sur ma table de travail. Il y a quand même une différence de gabarit entre l'original et la copie!!!


1-72 18891-72 1891

Lire la suite

Pour aller de A à B

27 Juillet 2010 , Rédigé par Baratzanthatul Publié dans #Seconde Guerre mondiale

La motivation pour monter les maquettes 1/72 est toujours bien présente. J'ai fini une série de véhicules de transport de chez Academy. Les véhicules viennent tous du WWII ground vehicle set 1 (il y en a deux dans le cas présent).

 

Cela donne:

- 2 Kubelwagen (une de l'Afrika Korps et une d'une unité inconnue)

- 1 Kettenkraftrad (division Hermann Goering)

- 1 Jeep Willys du 327th Glider Infantry Regiment de la 101st Airborne Division

 

 

Les deux autres véhicules ne sont pas dans leur livrée d'origine:

- 1 Jeep Willys en service dans l'armée rouge (avec un canon de 76 mm de la marque Hät)

- 1 Kettenkraftrad utilisée par la 82nd Airborne Division en Normandie

 

 

Cela fait 5 véhicules en plus d'achevés. En effet, le canon ne compte pas dans ma balance achat/peinture et les deux kettenkraftrad ne compte que pour un seul véhicule.

Lire la suite

Et si la France avait continué?

31 Mai 2010 , Rédigé par Baratzanthatul Publié dans #Seconde Guerre mondiale

Une fois n'est pas coutume, je vais faire une critique littéraire sur ce blog.J'ai récemment craqué pour le livre "1940, et si la France avait continué la guerre?" que j'ai dévoré aussi tôt.

1940

 

Cet ouvrage est une uchronie imaginant ce qui ce serait passé si la France n'avait pas capitulé en juin 1940 et avait continué la guerre depuis l'Afrique du Nord. Ce premier tome de 587 pages raconte les événements entre juin et décembre 1940.

L'idée de base est en fait un exercice proposé, en 2004, à des élèves militaires. Depuis lors, l'idée a été reprise et développée sur internet (link). Sur le site, l'uchronie en est déjà à novembre 1942 (et donc bien plus loin que le livre) bien que les mises à jour soient moins régulières que dans le passé.

 

Il faut aussi noter que la parution de la suite de cette uchronie est envisagée mais elle est conditionnée par les chiffres de vente du premier tome.

 

Mon avis:

Comme je l'ai dit, j'ai dévoré ce livre quasi d'une seule traite malgré son nombre de pages et je le recommande chaudement à tous ceux qui aiment cette période de l'Histoire. Bien que ce livre ne soit pas du tout un roman et implique le compte-rendu de nombreuses missions/batailles/accrochages, il se lit sans difficultés même si un recourt éventuel à une carte n'est parfois pas superflu pour certains lieux moins connus.

Mon seul petit regret est la suppression dans le livre (par rapport au site internet) de certains passages impliquant les vues d'acteurs "de terrain" au profit d'un narrateur neutre.

C'est vrai qu'il peut être bizarre de payer pour un contenu très similaire à celui qui est disponible gratuitement sur internet mais je préfère la lecture sur papier à celle sur écran. Et puis, ça fait toujours très classe une brique de plus de 500 pages en plus dans la bibliothèque

 

Pour résumer: achetez-le!!!  

1940, et si la France avait continué la guerre?; Jacques Sapir, Franck Stora, Loïc Mahé; Editions Tallandier; 2010; 587 pages

Lire la suite

Quand la Pologne se battait seule

20 Juin 2009 , Rédigé par Baratzanthatul Publié dans #Seconde Guerre mondiale

Un petit avion au 1/72. Il s'agit d'un PZL 11c de la 114ème escadrille du 3ème Régiment de l'armée de l'air polonaise. Cette escadrille était utilisée pour la défense de Varsovie lors de la brêve campagne de Pologne.



Concernant la maquette, il s'agit d'une boite Heller Musée (à ma connaissance, elle n'a pas été rééditée depuis). Hormis un train d'atterrissage très fragile (d'où l'air penché sur la première photo), la maquette se monte sans la moindre difficulté;
Lire la suite

PST: Pas Super Top!

19 Mai 2009 , Rédigé par Baratzanthatul Publié dans #Seconde Guerre mondiale

Je n'ai pas l'habitude de critiquer un modèle ou une marque. En effet, depuis le temps que je monte ce genre d'engins, je pensais avoir fait le tour de ce qui ne pouvait pas aller. Mais je dois dire que la marque PST vient de battre tous les records de difficultés:

- Plastique cassant lorsqu'il faut redécouper les pièces. Bien que paradoxalement le cutter s'y enfonce tout seul lors de l'ébavurage.
- Nombreux recours à la colle cyano pour faire tenir le plastique qui ne voulait pas coller à la colle de modélisme.
- Notice d'assemblage sybilline (mauvaise qualité d'impression, quasiment toujours la même vue du modèle, ...)
- Décals de très mauvaise qualité et ne tenant pas en place (j'ai dû les "noyer" dans la colle PVA pour les maintenir en place)

Voici quand même le résultat final sur un BZ-35S en version citerne:

Bref, cette marque venue de l'Est est donc à déconseiller pour tous les débutants ainsi que pour tous ceux qui manque de patience. Dommage car la gamme contient pas mal de véhicules soviétiques introuvables ailleurs.
Lire la suite

Un grand oiseau pour la Navy

31 Mars 2009 , Rédigé par Baratzanthatul Publié dans #Seconde Guerre mondiale

Malgré une longue période sans posts, je ne reste pas inactif. D'ailleurs, le bilan du mois de mars devrait être bon. Mais là n'est pas le sujet aujourd'hui.

Voici ma dernière production en date: un Consolidated PBY-5 Catalina de chez Academy.



Je croyais en avoir bavé pour la peinture (vive le temps de séchage pour l'aluminium, et le jaune sur un fond gris, c'est pas le top) mais ce n'était rien à côté de l'étape pose des décals. Elles sont extrêmement fragiles, difficiles à mettre en place, et en plus, il s'agit souvent de longues bandes noirs qui vont d'un bout à l'autre. Bref, cette étape fut très délicate et n'est absolument pas à conseiller aux débutants.

Heureusement que le jeu en valait la chandelle!!!
Lire la suite
1 2 > >>